Définir des trajectoires optimisées de réduction d’émissions de GES aux horizons 2030 et 2050 pour le Québec.

Client : Dunsky Expertise en énergie pour le Ministère de l’Environnement et des Changements climatiques du Québec (MELCC) – Canada.

Année : 2017 à aujourd’hui

Description : Commandé par le Gouvernement du Québec, ce mandat vise à proposer des trajectoires optimisées de réduction des GES pour atteindre la cible de 2030 (-37,5% par rapport à 1990) et l’objectif plus ambitieux de 2050 (-80 à -95%). À l’aide de son modèle d’optimisation intégré NATEM, ESMIA a fourni les principaux résultats permettant d’identifier les stratégies de réduction les moins couteuses dans tous les secteurs de l’économie québécoise (secteurs énergétiques et non énergétiques). Une grande variété de scénarios a été analysée afin de tenir compte des principales incertitudes quant à l’évolution des demandes pour des services énergétiques et la disponibilité de certaines technologies émergentes. Alors qu’une première étude sert déjà de fondement au gouvernement du Québec pour l’élaboration du prochain plan d’action sur le climat, une importante mise à jour est en cours afin d’intégrer les plus récentes informations au sujet de cette problématique complexe.